LES PREMIERES SALLES DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

(cliquez sur les points pour voir les localisations actuelles)

En 1800, M. Garnesson publie une "Histoire de la ville d'Epernay". Il offre ainsi le témoignage direct d'un habitant de la ville.

 

Jusque 1690 environ, la halle publique (point orange sur le document ci-contre) servait de salle pour les assemblées du Conseil de ville. Il situe ce lieu "sur le coin oriental de la petite rue des boucheries".

 

Le même auteur nous apprend que le lieu de réunion du Conseil de ville est transféré dans un autre bâtiment (point rouge sur le document ci-contre) un peu plus loin "sur le coin méridional de l'ancienne place Notre-Dame", rebaptisée Place de la Liberté en 1789 ou 1790, "et en face de la rue du Paulmier". On souhaite y accoller en 1749 un corps de garde dont la porte donnera sur la "rue de la Juifrie" (rue de la Juiverie). Il est intéressant de voir que la commune ne dispose alors pas d'un lieu qui lui soit propre. Le second lieu de réunion est en effet loué à l'hôpital.

 

Il y a cependant déjà l'envie de montrer que cette maison n'est pas un lieu commun mais un lieu de pouvoir. Le devis de 1749 ajoute au financement du corps de garde un projet pour la façade de l'hôtel de ville afin de supprimer l'aspect de "maison bourgeoise" et de donner à ce lieu " le caractère que doit avoir un hôtel de ville". Rien ne nous indique cependant que le projet ait été réalisé.

 

 

 

Extrait du plan d'Epernay (1791) (Archives municipales d'Epernay, non coté)